Le hasard veut que je croise à Antibes Claude Dejacques, invité cette semaine-là à la convention CBS qui se tient dans un grand hôtel de Juan-Les-Pins, Le Provençal. Je fais écouter la chanson à Claude qui me dit qu’il va aller chercher Lenorman puisqu’il est à l’hôtel pour la fameuse convention vu que CBS c’est sa maison de disques! Donc nous sommes dans le bar du Provençal, je chante la chanson à Lenorman, terriblement intimidé. Quand j’ai fini de chanter Ailleurs, Lenorman me demande si je suis libre à partir de la fin septembre pour venir le retrouver sur la scène de l’OlympiaSans réfléchir je dis oui, et là ça se passe d’une drôle de façon, je m’habille comme les musiciens de Lenorman et à un moment donné je l’accompagne à la guitare sur cette chanson Ailleurs qu’il a eu envie de chanter. À la fin du titre, je sors du groupe des musiciens et je chante So Far Away toujours avec la guitare et accompagné par les musiciens de Gérard! Et le premier soir, après So Far Away, les gens applaudissent tellement que je n’en crois pas mes oreilles, cerise sur le gâteau, au dîner d’après concert, pour me remercier de ma participation, Gérard m’offre une montre magnifique gravée à mon nom! La troisième semaine d’Olympia, comme j’ai fait écouter une nouvelle chanson à Gérard qu’il a trouvé sympa, il me propose de la chanter sur scène après So Far Away, pour la tester en public. L'accueil du public est hyper sympa, la chanson s’intitule Et mon père, le 45 tours sortira deux mois plus tard. À partir de ce moment-là, les gens sauront quelle tête mettre sur mon nom. Fin 1975, sortie du 45 tours Et mon père et de l’album Jumbo, toujours réalisé avec la même équipe, album sur lequel on trouve une autre version de la chanson. J'avais refait la voix entre la sortie du 45 tours et celle de l’album! Je récupère un disque d’or pour des ventes dépassant 500 000 exemplaires. Au début 76, je découvre le restaurant Le Train Bleu à la gare de Lyon où Bruno Coquatrix et quelques personnalités me remettent le premier Oscar de la Chanson Française décerné par l’UNAC, l’Union Nationale des Auteurs et Compositeurs, pour Et Mon Père.